compte rendu de lecture

P1020283Asmara et les causes perdues, Jean-Christophe Rufin,  Folio Gallimard
2001 (Bibliothèque du CAHM)
Improbable rencontre, sous la forme d’un journal intime, entre un vieil
arménien, ancien marchand d’armes quasi mort d’ennui, dont la famille
est installée depuis deux cents ans à Asmara, en Ethiopie, et le
responsable d’une mission humanitaire venu secourir les populations.
De la remise en question de l’aide humanitaire, qui peut, dans certains
contextes, être, en toute bonne foi, manipulée par le pouvoir en place.
Écriture brillante, recherchée mais fluide.
Documentation solide.
Un roman historique remarquable, qui se lit comme un polar.

Elisabeth B.

Ce contenu a été publié dans Bibliothèque, Coups de Coeur. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.