Questions en suspens

boite à lettreVoici quelques questions qui m’ont été  posées ici et là et qui  demandent  réponse. Chacun de nous peut contribuer à apporter une réponse sous forme de commentaire. Les questions en suspens seront portées à la direction. 

Si l’on quitte le centre en payant les 12OOe pour destruction de son habitat, la redevance réglée pour l’année en cours, est on quitte ?

Peut on mettre en charge sa batterie de teléphone, de perceuse etc à l’accueil sans s’entendre dire que l’on vit sur la communauté? rappelons que certains résidents n’ont pas l’électricité, par choix, par économie…

Le surveillant de baignade est il garant du règlement de la piscine? Peut on s’en référer à lui quand il y a un problème de nudité, d’hygiène, de respect de la confidentialité etc

Pourquoi les campeurs n ont ils plus accès à un congélateur « ouvert à tous » où ils pourraient déposer leur plaque réfrigérante, leur bouteille d’eau à congeler, leurs réserves alimentaires?

Ne peut on envisager l’achat de talkies walkies, l’un pour l’accueil, l’autre pour le surveillant de baignade, pour une communication rapide et sûre en cas de souci  (ligne téléphnique de l’accueil souvent occupée) 

Héliomonde devrait se préoccuper du chemin de la forêt, passés les grands sanitaires, d’où émergent de plus en plus de morceaux de verre, bouts de ferrailles et autres matériaux coupants . La SA peut elle combler les chemins avec de la grave?

la « caution  » de 500 à 700 euros pour l’ouverture du compteur électrique : plusieurs résidents ont bien du mal à se faire rembourser !

quid du « contrat » S.A./résidents évoqué lors de notre dernière rencontre

La direction peut-elle apposer sur les containers jaunes des affichettes mentionnant clairement ce qu il est autorisé d’y déposer ?

Qu’est ce que la direction du centre met en oeuvre pour sauvegarder la nudité sur le terrain?

Marie Rateau

Ce contenu a été publié dans Questions, Vie du Centre. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Questions en suspens

  1. Catherine dit :

    Marie relaie ici des questions posées par des adhérents d’Osélio et des résidents.
    Il conviendrait sans doute de les poser (par écrit) à la direction, afin qu’elle donne effectivement des réponses claires, que nous pourrions publier…

Les commentaires sont fermés.