La tata, la tata… La Tataxe !

Tu taxes, il taxe… Nous payons ! Elle n’est pas belle, la Vie ?

Quel bonheur, quelle fierté ! Oui ! Oui, pour les tata, les tata, les tataxes, nous sommes les meilleurs ! La France – enfin – est à la hauteur des Bleus, des bleus bleus bleus… champions toutes catégories, hors concours internationaux, prestige reconnu au niveau mondial. Il ne suffit pas d’être C… (non, pas de ça ici !) Heureux, nous les con… tribuables, (pfff…) il nous faut être fiers de l’être. Généreux, certes quelque peu farauds et passionnés, tout un chacun se doit cependant d’évidence d’exprimer publiquement son inquiétude quant à l’avenir, porteur de tant d’incertudes !

Prenant la balle au bond, quid de l’imbécile « taxe sur les portes et fenêtres », assénée par l’Assemblée Constituante jusqu’en 1926, par un certain Dominique Ramel, sinistre foutriquet député de l’Aude et ministre des finances du Directoire, digne de pourrir pour l’éternité avec les serpents dans le bas astral, précisons à toutes fins utiles que cette dîme, taille voire autre gabelle, fut fort heureusement abolie en cette année bénie de 1926 par le Cartel des gauches. Prenons-en acte ! Mais, à l’instar des absurdes abruptes injustes CSG galopantes assénées de nos jours ici bas depuis janvier 2018 sur nos retraites, issues des puissantes pérégrinations déjantées de nos penseurs de la haute autorité, ne perdons pas espoir, honorables français aux blanches mains innocentes… l’impôt sur les portes et fenêtres, ça nous pend au nez un de ces quatre comme un sifflet de deux ronds… Quoi qu’il en soit, bonheur suprême, nous apparaissons résolument en ces temps de grâce sur le podium des plus brillants contributeurs de la cause commune. Ouah… ça s’arrose !

« À la tienne, Étienne »…

M’enfin, laisse béton… Mais non ! Je ne suis pas en colère… J’explique !

Amitiés naturistes,

Michel.B

_(Expire le 23 Feb 2019)_

Ce contenu a été publié dans Coups de Gueule. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.