Jeux de mains, jeux de « Vilains »…

Prendre son destin en mains…

Parmi les différentes mesures prises pour lutter contre l’épidémie du coronavirus, il est demandé de ne pas se serrer la main. Par contre, il est possible – et c’est même recommandé –  de se serrer les coudes ! Il ne faut donc plus tendre la main, ne plus faire des pieds et des mains, seulement des appels du pied afin de garder les mains libres…

Si vous êtes à la tête d’une association et que vous vouliez vous retirer, impossible de passer la main ! Certes, il reste la solution de vous faire sortir à coups de pied dans l’arrière-train… mais ce n’est pas très élégant, et l’on peut très vite en venir… aux mains !!! Pour les amoureux qui ont le cœur sur la main il est illusoire de le donner, ni même de le partager : les mariages vont tomber en désuétude, car plus personne ne fera une démarche pour « demander la main » de l’être aimé… « M’enfin » ! Koi !

Autre conséquence grave pour la démocratie : désormais la politique de la main tendue est vouée à l’échec, être pris la main dans le sac sera moins grave que de donner un coup de main… Oui, bon, ça va… « Laisse béton » !

Bien sûr, à l’instar du concerto « en sol » de notre illustre Maurice Ravel, « la main gauche « hélas » doit ignorer ce que fait la main droite »… Mais si cette main magnanime a donné de l’argent de la main à la main, il sera nécessaire de lui passer un savon…(élémentaire, mon cher Watson) !

C’est dans la tribulation qu’il convient d’être fort, l’épidémie génère un sentiment de peur ! Bonjour l’angoisse !…

Alors… La solution ? « S’en laver les mains et prendre son courage à deux mains » !… Alors, mais, Mais… MAIS ?…

Bon dieu mais c’est bien sûr… Surtout en mains…« Propres »…

Après l’avoir bien pris en mains, « ce savon » !!!

Amitiés naturistes,

Michel.B

_(Expire le 13 Oct 2020)_

Ce contenu a été publié dans l'Association. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Jeux de mains, jeux de « Vilains »…

  1. Marj105 dit :

    Merci Michel pour ce petit moment de réflexion …. « ainsi font, font, font… les petites marionnettes…..trois petits tours et puis s’en vont…. »
    Bises.
    Marjorie.

  2. Christophe DUYT dit :

    Ahahahaha!!Le coronavirus.Dans quelques mois, on nous annoncera par des articles dans la presse que le nombre de morts est très faible.Cette affaire est une énorme escroquerie,en revanche sur le plan économique et surtout sur le plan
    sanitaire. Là j’entends de ci de là que cela va être catastrophique; pour l’instant il y a une sidération mentale qui sert les plan du gouvernement et les français ne semblent pas prendre conscience qu’ils vont se faire empapaouter , mais alors bien profondément. Une chose est certaine pour moi, il s’agit de remettre en cause nos libertés individuelles et toutes nos libertés:d’entreprendre, de consommer,de commercer,de se réunir,de penser et de dire.Ne nous serrons pas les mains mais serrons-nous la ceinture.De plus en plus de lanceurs d’alertes nous mettent en garde, beaucoup de choses circulent sur internet et les analyses à quelques centimètres près convergent.Qui veut faire l’effort de s’informer parvient à trouver. Allez, comme je suis gentil je vous en communique un : Vu du Droit le blog de Régis de Castelnau,avocat au barreau de Paris.

    En route vers la servitude et bienvenu dans le meilleurs des mondes!

    Cordialement et en toute liberté.

    Christophe

    • Annie dit :

      La liberté commence là où nous respectons celle des autres.
      Respectons en priorité tous ceux qui sont les petites mains, ceux qui ne peuvent réfléchir et ceux qui doivent coute que coute assumer leur vie, soumise au contingences du quotidien. Assumer leur revenus de base, se battre contre le virus et se lever tous les matins obligés d’assumer leur survie. Ceux qui se batent journalièrement avec la tête dans le guidon.
      Que nous puissions appréhender cette phase en philosophant, n’est ce pas déjà un privilège, celui que nous avons de pouvoir profiter de notre centre. Arrétons de refaire le monde et de critiquer, quand nous avons seulement le plaisir, nous , habitués d’héliomonde de pouvoir respirer.
      Privilégiés que nous sommes posons seulement le regard positif pour que nous puissions nous agir dans le sens de l’aide quotidienne aux plus démunis au lieu de condescendre, par esprit de bonne conscience.
      Améliorons notre vision du monde au travers de nos actes quotidiens. Je suis sure que cela déjà fera avancer le monde.
      Réfléchissez à notre avantage phénoménale de pouvoir profiter de notre centre et de tenter d’y vivre dans le respect d’autrui.
      A la nature qui a la capacité de renaître. Faisons comme elle et remettons nous en question!
      Positivement naturiste.

  3. Michel.B dit :

    Oui, sans doute…
    « Liberté… Liberté Chérie »…
    C’est certain ! Soyons attentifs et réactifs, défendons sans modération nos libertés individuelles et toutes nos libertés:d’entreprendre, en tentant cependant bec et ongles en toute lucidité de rester « positifs »…
    Amitiés naturistes,
    Michel.B

Les commentaires sont fermés.