Zeniter, Ogawa, Berest et autres belles lectures

Nous avons sans doute tous beaucoup lu pendant ces huit semaines…

Il suffisait de dire, ici, à Heliomonde, « je n ai plus de livres à lire » pour se voir prêtès ou conseillés 1, 2 ou 3 livres – la bibliothèque d’Héliomonde était accessible à tous moments. 

Ainsi avec Monique, Valérie et Axelle, nous avons partagé le bonheur de  » l’art de perdre » d’ Alice Zeniter, l’histoire, sur  4 générations, d’une famille kabyle prisonnière d’ un passé tenace et pas toujours assumé. 

Sur les conseils d Axelle, j ai dévoré  » Gabriële », la vie romancée, tumultueuse et géniale de la femme de Picabia. Où l’on croise Apollinaire, M Duchamp, V d’Indy et bien d autres, dans le foisonnement de créativité, de rencontres et de voyages de cet artiste peintre, mari génial et caractériel du début du 20 ème siècle. 

Gabriële, de Anne et Claire Berest.

J ai découvert, toujours sur les conseils d’une amie,  » petits oiseaux » d’Ogawa, un roman triste, d’ une poésie magnifique,  l’ histoire de deux frères qui vivent complices à l ‘écart du monde et communiquent dans le langage des oiseaux.

J espère que vous aimerez partager ces coups de coeur.

  • Marie

.

.

_(Expire le 11 Nov 2020)_

Ce contenu a été publié dans Coups de Coeur. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.