Une barrière de plus…

Depuis le second “confinement”, nous sommes nombreux à Héliomonde à profiter des joies de la vie en plein air et de la présence des voisins et amis, ceci en toute sécurité. Pas de mauvais et malin virus, du ciel temps gris ou bleu, des couleurs automnales qui nous enchantent, des promenades en forêt pour visiter Pédro et Bourriquet, deux ânes charmants dont nous sommes  “leur fan club ” , comme le dit leur propriétaire. Il y a aussi “la vieille”, étonnante statue de pierre qui se délite au fil du temps…

Nous faisons jouer la solidarité pour effectuer nos courses, évitant à certains les risques de contamination dans les superettes. Oui mais…

La barrière d’accès à nos chalet reste inerte les vendredis après midi, malgré nos demandes répétées… C’est le règlement”, me rétorque la direction.  Nous risquerions d’en “profiter”!. Profiter de quoi ? Faire des rodéos avec nos véhicules ? Faire le tour du centre pour chauffer les moteurs ? L’imagination me fait défaut .

Pas de voiturettes à disposition ; comment tracter courses, bouteilles de gaz et autres , alors que l’ouverture de la barrière – et sa fermeture à l’heure dite – sont automatiques. Et pour s’assurer que nul ne forcera son accès, une barrière mobile est venue doubler la première…

Triste constat. Alors que nous sommes en sécurité ici, rien n’est fait pour nous faciliter la vie. Sans parler des sanitaires fermés, quand bon nombre d’entre nous n’ont pas de douche, voire même pas de raccordement au tout à l’égout. 

Au moins ne sommes nous plus “tolérés” mais de plein droit, les camping hébergeant des gens dont c’est le domicile régulier restant ouverts.

Les résidents ne seraient ils  pas les bienvenus, alors que , dans son récent message électronique, la société nous remercie par ailleurs d’avoir payer notre redevance 2021 dès novembre. Nous payons mais les prestations offertes  n’ont jamais été d’un niveau si bas. 

marie

 

_(Expire le 07 Jun 2021)_

Ce contenu a été publié dans Vie du Centre. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.